IF2PI
Centre de Formation en Psychanalyse appliquée à Avignon et Bollène

2 ème année Module 8 Clinique du Trauma

 

Module 8

 

FORMATION CLINIQUE DU TRAUMA

 

 

Freud dans Inhibition, symptôme et angoisse (Freud, 1926) pose l'angoisse en terme économique. Angoisse, débordement pulsionnel avec Freud, décharge de la pulsion, (prenant sa source dans le corps) dans le Moi de la libido non métabolisée. Il s'agit d'un échec du processus soma-psyché et d'une angoisse traumatique.

Freud indique aussi l'existence d'une angoisse de type névrotique, sous forme dynamique où les forces s'organisent entre elles pour apaiser les tensions et où c'est "la représentation qui subit le refoulement, qui est éventuellement déformée jusqu'à être méconnaissable ; mais son quantum d’affect est régulièrement transformé en angoisse et ceci quel que soit sa nature, agression ou amour». « C'est l'angoisse, qui produit le refoulement et non, comme nous le pensions, l'inverse, et une situation pulsionnelle redoutée remonte, au fond, à une situation de danger extérieur » (Freud, S., Conférence 32, Angoisse et vie pulsionnelle (1933), in Nouvelles conférences d’introduction à la psychanalyse, Paris, Editions Gallimard, NRF, 1984, p.114 et 121).

« Le développement d’angoisse est antérieur, la formation du symptôme postérieure, comme, dit-il, ... si les symptômes étaient créés pour éviter l’irruption d’angoisse» (Ibid).

La thérapie par les mouvements oculaires est adaptée à la prise en charge du traumatisme et plus largement à la réécriture émotionnelle. 

Un travail sur la gestion des émotions va permettre de revenir sur les compétences du lobe frontal carencées.  de la thérapie des mouvements oculaires.

En psychanalyse, on parlera d'économie psychique pour qualifier la quantité d'énergie qui circule et sa répartition, entre  diminution et augmentation. Le modèle économique évoque la transformation de la pulsion en lui permettant de se réinvestir ailleurs et autrement que dans le sexuel, l'énergie libidinale devant être canalisée pour la rendre acceptable.

Le modèle économique ouvre sur la question du narcissisme avec un Moi suffisament fort pour aller dans le sens de ses besoins, et sur celle du masochisme, où le Moi se sacrifie. Le mécanisme de défense de la sublimation est majeur dans ce modèle.

Le modèle économique est un des trois axes majeurs de la métapsychologie, les deux autres étant le modèle topique et le modèle dynamamique.

Le modèle dynamique considère le point de vue dualiste des pulsions sexuelles et d'autoconservation, la pulsion étant au centre de conflits et de combinaisons. 

Le modèle topique est lié à des lieux psychiques précis ainsi qu' à des lois.

La crise d'angoisse sera à l'origine de la demande de nombreuses consultations mais aussi des affects fréquents au cours de l'analyse. Ces "attaques de panique" sont vécues dans le corps : bouffrées de chaleur, vertiges, palpitations, battements de cœur. transpiration. tremblements. impressions d'étouffement.

L'angoisse est un symptôme  : l'affect, en raison du  principe dynamique de la libido qui a pour but la décharge libidinale et du principe de constance cherchant à reguler les tensions, cherche à se frayer un chemin au-delà des représentations interdites, lequel passe par le corps. 

L'origine de l'angoisse est dans le signifiant, dans la jouissance.

* A noter que l'angoisse est au coeur de la phobie dont le principe est le déplacement de l'angoisse sur un objet extérieur, le déplacement étant un mécanisme défensif.

"Le retrait de la réalité par dissociation est réalisé par des modifications internes des états de conscience : évanouissement, période amnésique (...) bien qu'améliorant la situation pénible du sujet, n'a pas résolu pour autant sa souffrance" (J.B. Stora, Le stress, Que sais-je, 2019, p.68)

Qu'est ce que le stress? On en parle beaucoup et de plus en plus. Quand on est stressé, le corps est là pour nous le dire.

Le stress concerne le psychisme et le somatique. Il s'agit d'une réaction émotionnelle face à un évènement vécu et perçu comme agressif,  une réponse physique adaptative où le corps s'adapte et se protège  par la libération de cortisol par les glandes surrénales.

Omniprésent désormais dans notre quotidien, il est facteur de troubles psychiques avec des mécanismes défensifs psychiques adaptatifs insuffisants et donnant lieu à des craquages psychiques mais aussi pouvant devenir fonctionnels et organiques.

Il peut être ponctuel  ou chronique.

 

 

Objectifs de la formation

 

Objectifs généraux

 

  • A l'issue de sa formation, l'élève sera capable de :

  • Continuer à s'interroger sur la relation d'aide
  • Continuer à enrichir sa pratique par la thérapie par les mouvements oculaires
  • Travailler dans un but de régulation émotionnelle

 

Objectifs pédagogiques

 

A l'issue de cette formation, vous serez capable de :

  • Connaitre le principe de la crise d'angoisse
  • Distinguer l'angoisse de la crise d'angoisse
  • Comprendre la boucle du stress et le système de spirale
  • Stress, angoisse et trama d'un point de vue métapsychologique
  • La pulsion et l'énergie libidinale
  • Les aspects dynamiques de la théorie freudienne du trauma

 

 

Durée de la formation 

  • Organisation sur 4 journées de 7 h (soit 28 heures de formation en présentiel)
  • Organisation sur 4 journées de 7 h (soit 28 heures de formation en distanciel)

 

 

Programme de la formation

 

Le traumatisme, introduction

Le lien avec le passé

Le trauma actuel

 

Le traumatisme, point de vue cognitif

L'angoisse et le stress

Le système vagal

L'amydale, le cerveau émotionnel

Le cortex, le cerveau cognitif

Anesthésie émotionnelle

Trauma simple, trauma complexe

Les troubles dissociatifs

Le principe de dissociation cognitive

Le mécanisme d’isolation de l’affect

Le concept d’effroi et de sidération

Les éléments annonciateurs d’une décompensation

 

Impasse et corps, point de vue psychanalytique

Affect et représentation

Théorie de Bion, Beta et Alpha

L’hypnose conversationnelle

Le VAKOG

L'impasse psychique

Sortie d'impasse, désir et Idéal du Moi

RSI, noeuds et nouages

Sortie d’impasse émotionnelle par l’imaginaire

Les fantômes transgénérationnels dans le discours

Fixation, refoulement, déplacement, etc focus sur les mécanismes de défenses

Les souvenirs

Eprouvés corporels et traces mnésiques

Association libre 

Désistrication pulsionnelle

Abréaction

Le refoulé dans le corps

Pulsion de mort et répétition

L'adaptation aux shémas

Le réel

 

 

Et après la formation Clinique du trauma ?

Vous pourrez continuez vers la formation Techniques en thérapie par les mouvements oculaires©  

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.